• SYRIE 4 - NOUVELLES DU FRONT - 18 fév 2012 - 20h27

    SYRIE 4 - NOUVELLES DU FRONT - 18 fév 2012 - 20h27

     L'artiste Wadi' Safi: la Syrie est la seule référence de l'arabité et le peuple syrien est la conscience des Arabes

    06 Fév 2012


    Damas / Le ministre de l'Information Adnan Mahmoud a rencontré, ce soir, le grand artiste Wadi' Safi qui a affirmé au cours de cette rencontre que la Syrie était la seule référence de l'arabité et que le peuple syrien était la conscience et l'honneur des Arabes.

    Safi a espéré que la Syrie sort le plus tôt possible de sa crise, affirmant sa confiance en la capacité du peuple syrien de surmonter l'étape actuelle "parce que les Syriens sont les défenseurs de la terre, de l'honneur et de la Nation arabe", a-t-il affirmé.

    20120207-112833.jpg 









    De son côté, le ministre Mahmoud a fait éloge du parcours riche et grandiose de l'artiste Wadi' Safi qui a consacré sa vie à la mission sublime de l'art pour approfondir la dignité et l'appartenance patriotique et nationale.

    "Ces valeurs font aujourd'hui l'objet d'une guerre culturelle et médiatique mondiale visant à les effacer de la mémoire de notre société", a fait noter le ministre Mahmoud. 

    K.W.

    **************************

     Syrie – Le Parisien et l’OSDH pris en flagrant délit de mensonge grossier

    18 février 2012

    “Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH)”. C’est la formule la plus usitée du moment pour se dédouaner de mentir honteusement. C’est calculé, c’est fait exprès. Quand les médias “mainstream” n’ont plus de cartouche, ils sont prêts à toutes les falsifications imaginables et inimaginables possibles. Le cas syrien est sans doute le plus flagrant…

    http://goo.gl/vnjS9

    ***********************************************************

    La vieille ville de Tartous, l'une des plus authentiques villes comprenant des anciennes églises en Syrie

    31 Jan 2012


    Tartous  /  La vieille ville de Tartous, l'une des plus authentiques villes en Syrie, avait joué un grand rôle dans le développement et l'édification des civilisations dans la région.

    La vieille ville de Tartous, située sur le bassin de la Méditerranée et considérée comme l'un des plus importants ports en Syrie, comprend de nombureux monuments et églises antiques qui témoignent la grandeur de la région et de son positionnement distingué.

    20120131-172404.jpg













    M. Marwan Hassan, chef du département des antiquités à Tartous, a indiqué que la vieille ville de Tartous a été occupée par l'Alexandre de Macédoine avant que les Romains et les Byzantins l'aient envahie.

    Il a fait savoir que la vieille ville a été assiégée et envahie par Raymond de Saint-Gilles qui avait fait de cette ville son siège.

    Il a ajouté qu'en 1152, la vieille ville a été libérée, par Nour al-Dine al-Zenki, pour une courte période avant que le roi Baldwin III l'ait occupé pour la livrer aux Chevaliers du temple.

    Il a fait savoir que Tartous a été libérée en 1276 par les Mamelouks, où les chevaliers de temple avaient pris la fuite amenant avec eux l'icône de la Sainte vierge dessinée par la plume de Saint-Luc.

    M. Hassan a indiqué que la cathédrale de Tartous, datant de l'époque des Croisés, représente actuellement le musée de la ville, soulignant qu'elle a été construite sur la ruine d'une église byzantine remontant à l'époque de Constantin.

    Il a évoqué aussi le Hammam populaire considéré comme le plus ancien dans la vieille ville et qui remonte à l'époque Ottomane.

    A. Chatta / L.A.

    ******************************

    Dispositifs supplémentaires de sécurité en Irak aux frontières avec la Syrie

    18 Fév 2012

    Bagdad / L'Irak a décidé de prendre des dispositifs supplémentaires de sécurité pour contrôler ses frontières communes avec la Syrie et empêcher les infiltrations et le trafic illégal d'armes à travers les frontières.

     

    Cette décision a été prise au cours d'une réunion de la Cellule de crise, tenue aujourd'hui sous la présidence du 1er ministre irakien Nouri al-Maliki, indique un communiqué du gouvernement irakien.

    Les participants à la réunion, dont le ministre de la Défense par intérim, le conseiller de la sécurité nationale et des hauts gradés aux deux ministères de la Défense et de l'Intérieur, ont décidé de former un comité chargé de contrôler les frontières avec la Syrie et de proposer :

    - après une évaluation de la situation aux frontières, des mesures à prendre pour fermer toutes les brèches à travers lesquels les terroristes et les groupes criminels passent clandestinement. 

    K.W.

     ********************************

    Le parti Républicain du Peuple turc: La politique extérieure d'Erdogan va coûter cher à l'Etat

    18 Fév 2012

    Ankara / Le vice-président du Parti Républicain du Peuple turc, de l'opposition, Farouk Logoglu, a qualifié de grave la politique extérieure du gouvernement de Raçab Tayyeb Erdogan. "Cette politique va coûter cher au gouvernement voire à la nation et à l'Etat turcs", a ajouté Logoglu.

    Dans une déclaration de presse faite aujourd'hui, Logoglu a dit que le gouvernement d'Erdogan appelait inlassablement à une intervention militaire en Syrie et ignorait la visite du 1er ministre israélien Benyamin Netanyahu en Chypre "qui constitue une menace pour les intérêts nationaux de la Turquie", a clarifié Logoglu. 

    K.W.

    ***************************

    Des personnalités et des puissances politiques tunisiennes réaffirment leur indignation vis-à-vis du complot tramé contre la Syrie

    18 Fév 2012

    Tunis / Le complot tramé contre la Syrie et les positions des autorités tunisiennes provisoires vis-à-vis de ce pays ne cessent de faire l'objet de condamnation pour des personnalités et des puissances nationales tunisiennes.

    Au cours d'un sit-in de solidarité avec la Syrie, organisé hier par le comité tunisien de résistance à la colonisation et d'hostilité à la normalisation avec l'entité sioniste, l'ancien doyen des avocats tunisiens, al-Bachir as-Seid, a appelé les masses populaires arabes à exprimer leur protestation sur le complot tramé contre la Syrie et qui vise en même temps à frapper la Nation arabe

    Par ailleurs, le secrétaire général du parti Communiste des Travailleurs en Tunisie, Hemmat al-Hammami, s'est interrogé, lors de l'inauguration du siège de son parti à Qabess, "pour l'intérêt de qui, l'on cherche à faire chuter l'un des fiefs essentiels de la résistance".

    Il a fustigé la politique de l'Émir du Qatar qui consacre 40% des territoires de son pays pour l'établissement d'une base aérienne américaine "qui servait de tremplin pour les guerres contre l'Irak et la Libye".

    Pour sa part, l'écrivain tunisien Annafti Bouhoula, a critiqué la position des autorités tunisiennes provisoires vis-à-vis de la crise en Syrie, qualifiant cette position d'instable et de contradictoire.

    Il a affirmé que la soi disant "révolution syrienne pacifique", n'était qu'une couverture des actes de sabotage qui visent à déstabiliser l'Etat et le peuple de la Syrie par le biais des gangs armés appuyés par le Qatar et la Turquie, a-t-il souligné.

    K.W.

    ******************************

    Le ministère de l'Intérieur: /14.600.000/ citoyens ont le droit de participer au référendum sur la nouvelle constitution

    18 Fév 2012

    Damas / Le ministre adjoint de l'Intérieur pour les affaires civiles, le général Hassan Jalali, a déclaré que le nombre de citoyens ayant le droit de participer au referendum sur la nouvelle constitution, était /14.600.000/ citoyens dans l'ensemble de gouvernorats.

    Il a indiqué que /13.835/ bureaux étaient consacrés pour le référendum, y compris les bureaux ouverts aux frontières terrestres et dans les aéroports pour que tous les citoyens puissent pratiquer le droit au référendum "qui se déroulera sous la supervision d'un comité présidé par le ministre de l'Intérieur et regroupant les deux ministres adjoints de l'Intérieur", a précisé le général Jalali. 

    K.W.

    **************************

    Fakouch : le projet de constitution est le point de départ normal de la réforme à tous les niveaux

    17 Fév 2012

    Damas  /  Mme Chahinaz Fakouch, membre de la direction régionale du Parti Baas Arabe Socialiste, chef du bureau des organisations populaires, a appelé à une participation active au vote sur le projet de la constitution syrienne, soumis au référendum le 26 courant.

    Rencontrant aujourd'hui les membres du bureau exécutif de la direction du l'Union générale de la Jeunesse de la Révolution, Mme Fakouch a indiqué que le projet de constitution est un point de départ normal de la réforme à tous les niveaux politique, économique, social et administratif.

    Elle a fait noter que l'Union de la Jeunesse de la Révolution joue un rôle important dans la sensibilisation sur l'importance du projet de constitution en vue d'édifier une vie démocratique en Syrie à l'ombre du pluralisme. 

     A. Chatta & T. Slimani

    *************************
    Amis de la Syrie": la Russie prendra part à la conférence internationale
    "Amis de la Syrie": la Russie prendra part à la conférence internationale
    14:04 18/02/2012

     La Russie participera à la conférence internationale des "amis de la Syrie", prévue le 24 février en Tunisie, écrit samedi le journal panarabe Ash-Sharq al-Awsat citant le chef de la diplomatie tunisienne Rafik Abdesselam.

    "La Russie et la Chine ont reçu des invitations à participer à cette la conférence", a déclaré le ministre avant d'ajouter que personne n'envisageait d'exclure ces pays de la discussion de la crise syrienne.

    Selon M. Abdesselam, tous les membres de la Ligue arabe, des pays européens et plusieurs Etats de l'Organisation de la conférence islamique ainsi que "les pays exerçant une influence dans la région, dont les Etats-Unis, la Chine, la Russie et l'Inde prendront part à la conférence".

    Le but du forum est d'"accroitre des pressions sur le régime syrien", a expliqué le responsable avant d'ajouter que ceci étant dit la Tunisie s'opposait à toute intervention militaire en Syrie.

    L'initiative de constituer, en appui aux efforts de la Ligue arabe, un "groupe d'amis" du peuple syrien a été avancée par la France.

    La Russie conteste la légitimité de cette structure.

    Selon le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch, Moscou est hostile à tout format prévoyant le renforcement d'une ingérence extérieure dans des conflits intérieurs

    *************************
    Syrie – Des services de renseignements, occidentaux ont fourni des photos satellitte de l'oléoduc Syrien aux terroristes (18 février 2012)
    Publié le 18/02/2012 à 16:06
    Source : ALGERIA ISP
    Syrie  –  Des services de renseignements, occidentaux ont fourni des photos satellitte de l'oléoduc Syrien aux terroristes (18 février 2012)

    ALGERIA ISP / Selon Syrian Truth, à Homs, les forces de sécurité Syrienne ont tué un terroriste très dangereux « Omar Abou Hafs ».

    La photo de Omar Abou Hafs

    A Adleb, les forces de l'armée Syrienne ont réussi a arrêter plusieurs chefs de groupes terroristes.

    Les services de renseignements, ont fourni des photos satellites montrant l'oléoduc aux groupes terroristes ce qui les a emmené à détruite cette canalisation à plusieurs reprises.

    A Adleb, des groupes terroristes ont attaqué avec les armes le ministère de l'Agriculture. Ils ont volé 20 pickups.

    **********************
    Syrie – Ghassan Ben Jedou, l'ex journaliste de El Jazeera tire sur le Qatar et l'arabie saudite (18 février 2012)
    Publié le 18/02/2012
    Source : ALGERIA ISP
    Syrie  – Ghassan Ben Jedou, l'ex journaliste de El Jazeera tire sur le Qatar et l'arabie saudite  (18 février 2012)

    ALGERIA ISP / Selon Syrian Truth, Ghassan Ben Jedou, ce grand journaliste qui était le directeur de la chaine de télévision El Jazeera au Liban et qui a démissionné le 23 avril 2011

    pour montrer son mécontentement contre El Jazeera qui manipulait les arabes avec cette supercherie du « Printemps arabe » ou plutôt « Barbarie contre les arabes ». Il a déclaré :
    Comment ça se fait qu'une révolution pour la liberté et la démocratie soit menée par un ignorant du Qatar et un fervent du niqab de l'Arabie saoudite?

    ***************
    Syrie – Les navires de guerre iraniens sont arrivés au port Syrien (18 février 2012)
    Publié le 18/02/2012 à 15:33 - 92 visites
    Source : ALGERIA ISP
    Syrie  – Les navires de guerre iraniens sont arrivés au port Syrien  (18 février 2012)

    ALGERIA ISP / Selon Syrian Truth, deux navires de guerre iraniens ont franchi le canal de Suez et ils viennent d'arriver au port de Tartous en Syrie. Il s'agit d'un navire de guerre et un autre navire de soutien et de ravitaillement.

    Les Syriens sont contents de ce soutien malgré toute la pression internationale contre la Syrie. La Russie et la chine sont les anges gardiens de la Syrie.

    ********************
     Nasrallah : La réforme que la direction syrienne insiste à réaliser se heurte à l'action armée et au rejet du dialogue de l'autre partie
    17 Fév 2012

    Beyrouth  /  Sayyed Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah libanais, a affirmé que la réforme que la direction syrienne insiste à réaliser se heurte à l'action armée pour le renversement du régime et au rejet du dialogue, posant la juste question de savoir:

    "Pourquoi l'opposition accepte un règlement politique avec Israël et rejette tout dialogue avec la direction syrienne?".

    Dans une allocution prononcée à la commémoration des dirigeants martyrs, coïncidant avec le 16 février, de chaque année, Sayyed Nasrallah a souligné l'unanimité israélienne à considérer que toute option en Syrie est meilleure que la présence du régime du président Bachar al-Assad, faisant noter qu'Israël estime que son seul espoir de renverser la table et changer la donne stratégique dans la région en sa faveur est de faire chuter le régime en Syrie.

    "Personne ne peut nier que le régime en Syrie est un régime résistant; il ne s'est pas soumis aux conditions américano-sionistes et n'a pas vendu la résistance au Liban, en Palestine, ou en Irak", a-t-il martelé.

    Sayyed Nasrallah s'est demandé :

    "Est-ce que les rois, Emirs et chefs d'Etats arabes actuels peuvent-ils lancer des réformes et des décisions similaires à celles initiées par le président al-Assad et la direction syrienne ?".

    Sayyed Nasrallah a appelé à méditer sur le pourquoi de l'insistance du monde entier sur le renversement du régime en Syrie, tout en exprimant son étonnement de voir l'Amérique, Israël, les pays arabes modérés et al-Qaïda, qui sont responsables de toutes les catastrophes en Palestine, en Irak, en Iran et du peuple arabe, se tenaient dans un même front pour renverser ce régime.

    Sans omettre l'existence des points négatifs "que le régime et la direction avaient reconnus", Sayyed Nasrallah a indiqué que le régime syrien avait fait face au projet américano-sioniste dans la région et soutenu les mouvements de la résistance. "Tous appellent à la réforme y compris le régime", a-t-il souligné, ajoutant que la direction syrienne avait annoncé dès le début sa disposition à engager des réformes.

    Sayyed Nasrallah s'est posé la question suivante en s'adressant ) ceux qui poussent vers le chaos :

    "Comment admettez-vous un règlement politique, un dialogue et des négociations avec Israël sans aucune échéance précise, alors que quand nous appelons à un règlement pacifique en Syrie, vous dîtes, trop tard, c'est dépassé ?".

    Sayyed Nasrallah a indiqué qu'Israël dispose en Palestine, à al-Qods, au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Irak et dans toute la région une grande opportunité celle du chaos et de la sédition.

    Sayyed Nasrallah a affirmé qu'après trente ans depuis le lancement de la résistance, celle-ci restera toujours forte, soulignant que les sacrifices consentis par les dirigeants martyrs avaient ancré les bases solides de cette résistance.

    Ayyed Nasrallah a indiqué qu'au cours de plus de 60 ans depuis l'établissement de cette entité sioniste en Palestine, des régimes et des gouvernements dans le monde arabe et islamique étaient complices avec l'Amérique, l'Occident et Israël contre la Palestine et les intérêts de la nation, soulignant par contre que plusieurs régimes et gouvernements avaient adopté dès le début une position résistante et ferme, la raison pour laquelle, ils ont supporté des périls, des embargos, des sanctions et des grands complots.

    Sayyed Nasrallah a souligné l'inquiétude et l'ambiguïté qui dominent l'esprit israélien sur les développements dans région, évoquant dans ce sens la conférence de Herzlia à laquelle avaient participé aux côtés des dirigeants israéliens certains Arabes et qui a fait surgir cette inquiétude existentielle d'Israël.

    Sayyed Nasrallah a fait savoir que le thème de l'inquiétude d'Israël est logique et naturel, car l'on constatait des reculs dans les fondements mêmes de la force d'Israël et du projet sioniste, en particulier le soutien américano-européen et le dégringolade du pouvoir politique, sécuritaire, militaire et financier des Etats-Unis dans la région.

    Quant au Liban, Sayyed Nasrallah a qualifié de "bon et opportun" tout appel à un dialogue national au Liban sans conditions préalables, soulignant que la grande partie des discours des forces du 14 mars, lors de la commémoration de l'assassinat de Rafiq al-Hariri s'était centrée sur une offensive très acharnée contre Hezbollah et la direction syrienne.

    Sayyed Nasrallah s'est adressé aux forces du 14 mars : "Pourquoi lancez-vous des Fatwas et envoyez-vous des armes et de fonds pour aggraver davantage la situation en Syrie?

    A. Chatta & T. Slimani

    ********************
    Quotidien omanais : La responsabilité morale implique aux Arabes et à l'Occident honnêtes d'œuvrer pour parvenir à vrai règlement en Syrie
    18 Fév 2012

    Muscat  /  Le quotidien omanais al-Watan a affirmé que le traitement de la crise en Syrie et la recherche des règlements pour rapprocher les points de vue entre le gouvernement et l'opposition sont une responsabilité morale des Arabes et de l'Occident honnêtes.

    Dans un article publié aujourd'hui, le quotidien a souligné l'importance du traitement calme et rationnel basé sur le dialogue entre les parties de la crise syrienne pour mettre fin à tous les aspects armés.

    Le quotidien a indiqué que l'option du peuple syrien est celle de la réforme qui rejette toute violence. 

     
    A. Chatta / L.A.

    ******************
    Syrie – Saudi Arabian Airlines a suspendu tous ses vols vers la Syrie (18 février 2012 
    Publié le 18/02/2012 à 11:2
    Source :

    ALGERIA ISP / Selon Syrian Truth, la chaine de télévision El Arabiya a annoncé que la compagnie aérienne Saudi Arabian Airlines a suspendu tous ses vols vers la Syrie, à partir de demain.
    Les autorités Saudiennes ont mis en garde ses citoyens de voyager à nouveau en Syrie.

    ***********************

    Le président al-Assad : Ce qui se passe en Syrie vise à la démembrer et à porter atteinte à sa position géopolitique dans la région 

    18 Fév 2012

    Damas /  Le président Bachar al-Assad a rencontré le vice ministre chinois des affaires étrangères, Zhai Jun, où les deux parties ont abordé la situation en Syrie et les relations d'amitié historique liant les deux pays.

     
    A l'issue de cette rencontre, le responsable chinois a affirmé que la position de son pays à l'égard de ce qui se déroule en Syrie part de l'objectivité, la justice et l'attachement aux principes de la loi internationale, et vise à réaliser les intérêts du peuple syrien et à rétablir la sécurité et la stabilité dans ce pays.


    ''La Chine soutient le programme de réforme en Syrie et les démarches importantes y exécutées dans ce domaine'', a souligné M.Jun ajoutant que la Chine poursuivra son rôle constructif et positif pour parvenir à un règlement politique de la crise en Syrie via la dialogue entre toutes les parties syriennes et loin de l'ingérence sous toutes ses formes.


    De son côté, le président Bachar al-Assad a exprimé son appréciation de la position de la Chine, direction et peuple, envers la Syrie.

     
    ''Ce qui se passe en Syrie vise à démembrer, à porter atteinte à sa position géopolitique et à son rôle historique dans la région'', a souligné le président ajoutant que la Syrie poursuivra sa marche de réforme conformément au plan et au calendrier fixe.


    L.Hindi / L.A

    *************************** 

    Syrie – Des photos de la Syrie (18 février 2012)

    Publié le 18/02/2012 à 11:21
    Source : ALGERIA ISP
    Syrie  – Des photos de la Syrie  (18 février 2012)

    ALGERIA ISP / Des photos diffusées par Syrian Truth, un pays exposé et soumis à une guerre injuste déclaré par des prédateurs, orchestrée par l'émir du Qatar et sous couverture de l'Onu et de la ligue anti-arabe

    Des traitres sur le terrain qui ont vendus leurs pays à des occidentaux qui ne les aiment pas et ils les soutiennent dans leur auto-destruction.

    Les occidentaux les considèrent comme des idiots puisque ces derniers sont devenus des armes qu'ils utilisent pour détruire un grand pays arabe comme la Syrie.

    Des belles photos de la Syrie sous la neige:

    Une photo de Kenitra

    Une photo de Damas "la place de amouiines"

     

    Photo du Rif du Damas

    Photo de Souida

    Photo de Halab

    Photo de Damas

    *************************** 

    Résolution Syrie - fév 2012

    http://www.un.org/News/fr-press/docs//2012/AG11207.doc.htm

    http://www.un.org/News/fr-press/docs/2011/CS10403.doc.htm

    L'Inde, l'Afrique du Sud, le Brésil, le Liban se sont abstenus.

    http://www.infosyrie.fr/actualite/vote-de-la-g-de-lonu-monaco-la-chine-et-la-russie/

    *************************

    Syrie / Allain Jules

    http://allainjules.com/2012/02/18/syrie-les-incroyables-et-mirobolantes-decouvertes-de-larmee-syrienne-a-homs/comment-page-1/#comment-160957

    ****************

    Allahian : La résolution de l'Assemblée générale de l'ONU sur la Syrie se contredise avec la ligne de cette organisation

    18 Fév 2012

    Téhéran / Le ministre adjoint iranien des affaires étrangères, Amir Abed Allahian, a affirmé que la résolution de l'Assemblée générale de l'ONU sur la Syrie se contredise avec la ligne de cette organisation et ses devoirs internationaux, appelant la Ligue Arabe à donner la priorité aux solutions politiques.

    Citée par l'agence iranienne d'information ''IRNA'', Allahian a souligné que cette résolution ''négative'' contre la Syrie intervient au moment où le gouvernement syrien présente des solutions politiques importantes de sa crise.

    ''La Ligue Arabe pourrait aider le gouvernement et le peuple syrien à établir la sécurité et la stabilité à travers l'adoption d'une politique logique et neutre'', a précisé Allahian.

    L.Hindi / L.A.

    *******************

    Cheikh Akel des Mowahidine au Liban : La Syrie et son armée se sont sacrifiées pour le Liban et les Arabes 

    18 Fév 2012

    Beyrouth /  Cheikh Nasr Eddine Gharib, cheikh Akel de la confession des Mowahidine au Liban, a affirmé que la Syrie et son armée s'étaient sacrifiées pour le Liban et les Arabes, soulignant que ce qui s'y déroule a pour but de garantir la sécurité d'Israël et de dominer le pétrole et les richesse de la région.

    Interviewé par la télévision syrienne, Cheikh Gharib a fait savoir que l'armée syrienne avait fait face à Israël au Liban et dans la région d'al-Jabal, et présenté des milliers de martyrs pour les questions arabe et palestinienne

     

    "Nous apprécions le président Bachar al-Assad pour ses efforts arabes et nationaux déployés pour la sauvegarde de la Syrie, du Liban, de la Palestine et toutes les autres terres", a-t-il souligné

     

    Cheikh Gharib a estimé que le phénomène de l'assassinat des ulémas et des dignitaires religieux est très grave et fait partie des objectifs d'Israël, de l'occident et de certains Arabes.

     Il a aussi mis l'accent sur les positions de Russie et Chine, émettant l'espoir qu'elles rendent l'équilibre à la scène internationale qui souffre de l'arrogance américaine et européenne. 

    Il a aussi appelé les frères en Syrie, de toutes les confessions et les religions, à voir ce qui se déroule en Libye de sabotage et de meurtre, à mener un dialogue national et à soutenir la réforme lancée par le gouvernement

     Cheikh Gharib a fait savoir que la stabilité en Syrie est celle du Liban et de la région arabe tout entière.


    A. Chattta / L.A.

    ********************************

    ardari : Le Pakistan ne permettra pas d'utiliser ses bases aériennes pour agresser l'Iran

    18 Fév 2012

     Islamabad /  Le Président pakistanais Assef Ali Zardari, a affirmé aujourd'hui que son pays ne permettra pas aux Etats-Unis d'utiliser ses bases aériennes pour agresser l'Iran.


    Lors du sommet tripartite qui lui avait ressemblé avec ses homologues, iranien Mahmoud Ahmadinejad, et afghan, Hamid Karazai, le président Zardari a adressé un fort message aux Etats-Unis de ne pas imposer ses diktats au Pakistan.


    De même, les trois présidents ont signé un communiqué conjoint dans lequel ils ont promis de ne pas utiliser l'un de ces pays pour agresser les deux autres.


    Sur un autre plan, le président iranien Ahmadinejad a appelé à ne pas permettre aux pays étrangers d'exécuter leurs plans visant à contrôler la région.


    Dans une conférence de presse tenue à Islamabad, le président Ahmadinejad a fait savoir qu'il y avait des pays qui insistent de contrôler la région et d'y imposer leur hégémonie.


    A. Chatta / L.A.

    ****************************

    Zinin: La résolution de l'Assemblée Générale de l'ONU ferme la porte devant le règlement politique en Syrie

    17 Fév 2012

    Moscou / L'expert russe dans les affaires du Moyen-Orient, Yuri Zinin, a affirmé que la résolution de l'Assemblée Générale de l'ONU ferme la porte devant un règlement politique en Syrie et joue un rôle moral dans le soutien des extrémistes et des forces d'opposition refusant le dialogue.

    Dans un entretien à la TV ''Russia Today'', Zinin a considéré les positions de l'Occident comme ''subjectives, contradictoires et nuisibles aux intérêts de l'opposition", soulignant la campagne médiatique occidentale et même arabe très ''hostile'' à la Syrie.

    Il a appelé à lancer le dialogue national pour régler la crise syrienne et éviter la répétition de l'expérience tragique en Libye et en l'Irak.

    L.Hindi / L.A.

    **********************************

    Jun : la position ''objective et juste'' de la Chine envers la Syrie part de l'intérêt du peuple syrien

    18 Fév 2012

    Damas / Le vice ministre chinois des affaires étrangères, Zhai Jun, a affirmé que l'expérience chinoise prouve qu'aucun Etat ne pourrait réaliser le développement et la prospérité avec l'absence de la stabilité.

    A l'issue de sa rencontre avec le président Bachar al-Assad, Jun a souligné que la position chinoise ''objective et juste'' à l'égard de la Syrie part de l'intérêt du peuple syrien.

    ''Nous souhaitons que le référendum sur le projet de la constitution et les élections parlementaires se déroulent doucement, et que la Syrie regagne rapidement la stabilité qui verse dans les intérêts de tout le peuple syrien'', a fait noter M.Jun.

    L.Hindi / L.A.

    *******************

     Syrie – Un journaliste de New York Times mort en Syrie (18 février 2012)

    Publié le 18/02/2012 à 11:05
    Source : ALGERIA ISP
    Syrie  – Un journaliste de New York Times mort en Syrie  (18 février 2012)

    ALGERIA ISP / Selon Syrian Truth, un journaliste de New York Times est décédé jeudi dernier en Syrie. Il est rentré dans le territoire Syrien illégalement depuis les frontières Turques, la semaine dernière. Il avait comme fonction officielle la collecte d'informations sur l'armée Syrienne Libre (les traitres !).

    Son corps a été rapatrié en Turquie.


    Le New York Times confirme la mort de son journaliste suite à une crise Asthme. Il avait 43 ans. Il a déjà couvert la guerre de l'Iraq.
     

    Selon ALGERIA ISP / En Libye, des pseudo-journalistes occidentaux et arabes qui avaient une double casquette, journaliste et agent secret/commandos. Ils ont aidé l'Otan à cibler les bombardements. Ils ont aidé les traitres à s'organiser lors des combats.
    Un journaliste qui a déjà couvert la guerre de l'Iraq. Il décède une semaine après son arrivée en Syrie sous une crise d'asthme...c'est bizarre!

    ***************************

    Récapitulatif :

    SYRIE 1 à 11 -NOUVELLES DU FRONT- STALINGRAD - 17 fév 2012 - 23h40    http://goo.gl/mMzzq

    **********************

    SUITE 18 février 2012

    ************

    ALERTE - Syrie: l'envoyé chinois appelle toutes les parties à cesser les violences


    DAMAS -
    Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhai Jun, en visite à Damas, a appelé samedi toutes les parties en Syrie à cesser immédiatement les violences qui secouent le pays, à l'issue d'un entretien avec le président Bachar al-Assad, selon la télévision publique.

    La position de la Chine est d'appeler le gouvernement, l'opposition et les hommes armés à arrêter immédiatement les actes de violences, a déclaré M. Zhai, jugeant nécessaire un retour au calme le plus rapidement possible.


    (©AFP / 18 février 2012 09h41)

    **********************************

    Des manifestants turcs condamnent le complot du gouvernement turc avec l'Otan contre la Syrie

    17 Fév 2012

    Ankara  /  Des dizaines de turcs ont manifesté aujourd'hui à Ankara devant le palais présidentiel, lors de la rencontre du président turc, Abdullah Gul, avec le secrétaire général de l'Otan, Anders Fog Rasmussen, en signe de condamnation du complot du gouvernement et de l'Etat turc avec l'Otan et l'impérialiste américaine contre la Syrie.

    Les manifestants ont affirmé la capacité des Syriens de faire face à tous les complots.

    Sur un autre plan, le chef du parti de l'Unité Nationale a appelé le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan à adopter des politiques claires vis-à-vis de la Syrie. 

     
    A. Chatta & T. Slimani

    *************************

    Le président russe affirme son soutien au président al-Assad dans l'exécution des réformes lancées en Syrie

    17 Fév 2012

    Moscou  /  Le président russe, Dimitri Medvedev, a réaffirmé son soutien aux efforts du président Bachar al-Assad et de la direction syrienne dans l'exécution des réformes entamées en Syrie.

    Lors d'une réception organisée aujourd'hui à Moscou pour décerner les médailles du gouvernement russe au nom du poète russe Alexander Pouchkine aux titulaires étrangers, le président Medvedev a indiqué que le monde aujourd'hui est compliqué et affronte des crises économiques et politiques.

    De même, le président Medvedev a décerné les médailles aux intellectuels et aux artistes qui représentent les différentes cultures et pays, dont M. Ersan Eqleh, ancien président de l'Union des écrivains arabes, qui a, de son côté, apprécié la Russie pour ses positions principes dans la défense de la liberté et de l'affrontement de toute forme d'agression, de terroriste et d'ingérence dans les affaires intérieures des pays et des peuples. 

     
    A. Chatta & T. Slimani

    ****************************

    Bogdanov : Certains articles de la décision de la Ligue arabe se ressemblent à ce qui est inclus dans le communiqué d'al-Zawahiri 

    18 Fév 2012

    Moscou /  Le vice-ministre russe des affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, a affirmé que certains articles de la décision de la Ligue arabe envers la Syrie se ressemblent à ce qui est inclus dans le communiqué du leader de l'organisation terroriste al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, en particulier son appel à l'octroi de toute aide nécessaire aux terroristes en Syrie.

     
    Dans une allocution prononcée aujourd'hui, M. Bogdanov a fait savoir dans un commentaire sur les résultats de la réunion des ministres arabes des affaires étrangères qui avait eu lieu le 12 courant, que la Ligue arabe avait rejeté au cours de cette réunion les principes de son plan approuvé le 2 novembre dernier et apporté son appui à l'opposition syrienne.

    A. Chatta / L.A.

    *************************

    Le président al-Assad reçoit un message du président mauritanien et affirme que les réformes vont de pair avec le rétablissement de la sécurité

    17 Fév 2012

    Damas / Le président Bachar al-Assad a reçu un message du président mauritanien Mohammad Weld Abdel Aziz, relatif aux développements en cours en Syrie.

    Le message a été remis par le premier ministre mauritanien, Moulay Weld Mohammad Laqzaf, au cours de sa rencontre ce matin à Damas avec le président al-Assad.

    Au cours de cet entretien, le président al-Assad a fait un exposé de la situation en Syrie et de la campagne qui vise à semer le chaos dans le pays par tous les moyens. Il a également passé en revue la série de réformes politiques entreprises par l'Etat et qui va de pair avec le rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans le pays.

    Pour sa part, le premier ministre Laqzaf a considéré que la stabilité de la Syrie était indispensable pour celle de la région toute entière. "La Syrie est visée pour la rendre en miettes et pour faire éclipser son rôle historique dans la région", a-t-il ajouté. 

    K.W.

    ************************

    Le réseau syrien des droits de l'homme condamne la position de la commission onusienne aux droits de l'homme

    16 Fév 2012

    Damas / Le réseau syrien des droits de l'homme a condamné la position de la commission aux droits de l'homme de l'ONU concernant la Syrie. Cette position, souligne le réseau, est politisée et loin de l'objectivité et de la crédibilité "surtout qu'elle est prise sur fond des informations montées de toutes pièces".

    Un communiqué publié aujourd'hui par le réseau met en garde contre les politiques de deux poids, deux mesures des organisations concernées des droits de l'homme, qui "ouvrent la voie devant de multiples violations et mettent en question le mécanisme de l'action des Droits de l'homme dans la région mais aussi dans le monde tout entier". 

    K.W.

    ***********************

    Cheikh al-Bouti : La catégorie de revenu modeste a souffert le plus des sanctions économiques étrangères contre la Syrie

    17 Fév 2012

    Damas  /  Cheikh Mohamed Saïd Ramadan al-Boutti a affirmé que les droits des gens sont sacrés, évoquant dans ce sens le recours de certains à augmenter les prix, notamment ceux des matières de fabrication locale.

    Au cours du prêche de vendredi, cheikh al-Bouti a indiqué que certains avaient exploité la crise en Syrie pour augmenter leur richesse des poches des pauvres, ajoutant : "Comment cela est arrivé ? il y a des produits fabriqués en Syrie des matières premières locales qui ne sont pas imposables à aucun tarif, et en dépit de tout cela le prix des produits a redoublé".

    Cheikh al-Boutti a évoqué aussi les sanctions économiques imposées par le monde occidental et qui s'étaient répercutées sur la catégorie pauvre en Syrie de revenu modeste. 

     A. Chatta & T. Slimani

     *****************************

    Al-Jaafari: Le projet de résolution présenté aux Nations Unies est partial et n'a aucun lien avec ce qui passe sur le terrain

    17 Fév 2012

    New York  /  Le délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, M. Bachar al-Jaafari, a qualifié de "partial par excellence", "n'ayant aucun lien avec ce qui se passe sur le terrain", "n'apportant aucune responsabilité des actes terroristes aux groupes armés" et "ignorant les réformes sérieuses en cours en Syrie", le projet de résolution présenté aux Nations Unies sur la Syrie.

    "Une résolution partiale et manquant d'objectivité émanant des Nations Unies sera un message à l'intention des terroristes extrémistes leur notifiant que leurs actes de violence et de sabotage jouissaient du soutien des pays membres, la chose qui attisera la violence et l'étendra sur toute la région", a averti M. al-Jaafari, parlant à la séance de l'Assemblée Générale des Nations Unies :

    - tenue pour voter sur le projet de résolution sur la Syrie présenté par nombre de pays arabes, rappelant que les pays qui avaient présenté le projet menaient contre la Syrie une offensive politique et médiatique qualifiée et apportaient aux groupes terroristes armés, "que jusqu'à un certain temps ils niaient la présence", toute forme d'appui logistique, politique, financier et médiatique, de même que la couverture dans les instances internationales.

     

    M. al-Jaafari a souligné que la Syrie poursuivait le chemin de la réforme qu'elle emprunte dans trois sens: Poursuivre l'exécution du programme de la réforme "et ceci répond au contenue du discours du délégué de l'Egypte en présentant le projet", continuer l'action pour amener tous les Syriens de tous les courants et les tendances politiques "qui tenaient à la sécurité et à l'avenir de leur pays" au dialogue national, et continuer à assumer la responsabilité de protéger le peuple, ses intérêts et la sécurité du pays.

     

    M. al-Jaafari a affirmé que la Syrie accueille favorablement tout effort sincère soutenant le dialogue national général, se disant notamment favorable à la proposition russe d'accueillir le dialogue, et appelle ceux qui incitaient l'opposition à ne pas s'y impliquer à s'en abstenir et à inciter plutôt ceux-ci à bannir les groupes terroristes "qui s'étaient inventés une nouvelle méthode de réforme, celle de dynamitage des oléoduc, des gazoducs et des chemins de fer, qui agressent les biens publics et qui assassinent les cerveaux".

     

    M. al-Jaafari a parlé aussi du droit et du devoir exclusifs de l'Etat de protéger le peuple et ses intérêts et de sauvegarder la sécurité du pays et des citoyens. "Aucun Etat ne saurait accepter la présence des groupes terroristes armés sur son territoires ou leur permettre d'agresser ses institutions, les biens publics, les civils et les militaires", a-t-il précisé.

    M. al-Jaafari s'est indigné devant la position des pays qui se disaient soucieux du peuple de Syrie et du sang des Syriens et qui imposaient au peuple syrien, sans vraies raisons et en dehors de la légalité internationale, des sanctions unilatérales "ce qui démontre sans équivoque qu'ils ne tenaient point à une solutions pacifique en Syrie et qu'ils sont partie du problème et de la crise en Syrie".

    "De cette tribune nous leur demandons de cesser de s'ingérer sans les affaires de la Syrie et d'attiser le feu de la violence et de la sédition qui la vise patrie, identité et avenir", a martelé M. al-Jaafari, critiquant le refus par les artisans du projet de toute modification sur le texte même celle qui demande à l'opposition de se démarquer des groupes armés.

    M. al-Jaafari a fait noter que le projet de résolution s'est abstenu à porter sur les groupes armés la responsabilité des exploitions terroristes à Damas et à Alep, qu'il a passé sous silence les réformes en cours en Syrie, dont le projet de la nouvelle constitution publié le 14 courant.

    M. al-Jaafari a averti que ce projet qui adopte les résolutions non équilibrées émanant de la Ligue Arabe qui, elle, viole la souveraineté syrienne et enfreint la loi internationale, risque à rendre la situation plus critique, faisant noter que la clause de la résolution de la Ligue qui parle de la fourniture de toute forme d'appui politique et financière à l'opposition "qui représente une invitation claire et déclarée à assurer à l'opposition les moyens de poursuivre ses attaques terroristes", a-t-il précisé.

    M. al-Jaafari a fait remarquer que jamais on n'avait entendu qu'une organisation officielle régionale ou internationale avait pris la décision d'apporter un soutien aux groupes armés qui exécutent des actes terroristes contre des civils.

    Il a fait une revue des séquelles désastreuses dans les pays arabes qu'avait attrapé ledit "printemps arabe", où la violence s'est répandue encore plus forte et plus féroce.

    M. al-Jaafari a indiqué que la Syrie s'attendait de l'organisation internationale et de ses pays membres d'être un appui à la Syrie "gouvernement et peuple" pour affronter les défis de l'extrémisme et le terrorisme et pour accélérer les démarches de réforme, les invitant à ne pas se porter complices indirectes soutenant le chaos.

    Dans une intervention au début de la séance, M. al-Jaafari a fait noter que la question de la Syrie est présentée à l'organisation internationale dans le cadre de trois clauses tout à fait différentes l'une de l'autre, la 64, la 65/281 et la 34, "ce qui démontre sans la moindre doute que la Syrie est ciblée de principe et non pour une raison quelconque". 

     
    Gh.H.

    **********************

    Fakouch : le projet de constitution est le départ normal de la réforme à tous les niveaux

    17 Fév 2012

    Damas  /  Mme Chahinaz Fakouch, membre de la direction régionale du Parti Baas Arabe Socialiste, chef du bureau des organisations populaires, a appelé à une participation active au vote sur le projet de la constitution syrienne, soumis au référendum le 26 courant.

    Rencontrant aujourd'hui les membres du bureau exécutif de la direction du l'Union générale de la Jeunesse de la Révolution, Mme Fakouch a indiqué que le projet de constitution est un départ normal de la réforme à tous les niveaux politique, économique, social et administratif.

    Elle a fait noter que l'Union de la Jeunesse de la Révolution joue un rôle important dans la sensibilisation sur l'importance du projet de constitution en vue d'édifier une vie démocratique en Syrie à l'ombre du pluralisme. 


    A. Chatta & T. Slimani

    ***************************

    Al-Meqdad et Arnous examinent avec le vice-ministre chinois des AE la conjoncture en Syrie

    17 Fév 2012

    Damas  /  M. Fayçal al-Meqdad, vice-ministre des AE et des émigrés a examiné ce soir avec le vice-ministre chinois des AE, M. Zhai Jun, la conjoncture en Syrie, les relations syro-chinoises et les positions chinoises de principe à l'égard de la région.

    Etaient présents à cette réunion, M. Ahmed Arnous, ministre adjoint des AE et des émigrés, l'ambassadeur de Chine à Damas et la délégation qui accompagne M. Jun.

    Dans une déclaration à la presse, M. Jun a fait savoir que les deux parties avaient examiné la conjoncture en Syrie et les moyens de consolider la coopération entre les deux pays pour affronter cette phase difficile en Syrie.

    Il a fait noter que la Chine avait confirmé sa position de principe à l'égard de la question syrienne, indiquant que la Chine estime que la souveraineté, l'unité, l'indépendance, et l'intégrité des territoires syriens doivent être respectées par toutes les parties, notamment la communauté internationale.

    Il a aussi souligné le soutien par la Chine de l'option indépendante du peuple syrien, du dialogue national et des réformes futures en Syrie.

    A. Chatta & T. Slimani

    ***************************

    « Russie – La plus ancienne mosquée publique de Moscou s’effondre le 11 septembre 2011IRAN - USA -DEBKAfile - Crise dans les relations américano-israéliennes au sujet des pourparlers sur le nucléaire avec l’Iran »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,